Université d'Evry-Val-d'Essonne - À la Une

Événement liés à venir

  • 25/11/2017 09:00 - 25/11/2017 18:00
    Accueil des participants au Challenge sur la journée 9h00 18h00 dans le Hall de Maupertuis et amphi 150
  • img_04761
    27/11/2017 13:00 - 27/11/2017 15:00
    Venez participer à deux impromptus scientifiques par le Groupe n+1 de la compagnie Les ateliers du spectacle et deux de vos enseignants-chercheurs, Guillaume Hutzler et Jérôme Mathé, suivis d’un temps de discussion et d’échange avec le public. « En principes » de Guillaume Hutzler, enseignant-chercheur en informatique à l’Université d’Evry, au sein du laboratoire Informatique Biologie Intégrative et Systèmes Complexes (IBISC) et Léo Larroche (Groupe n+1) Où l’on apprend comment les sardines font pour nager en banc, pourquoi plusieurs programmes informatiques doivent fonctionner ensemble, la manière dont les termites construisent leur nid, et comment ranger ses affaires. "La mesure d'un génome, Jérôme ?" de Jérôme Mathé, enseignant-chercheur en physique à l’Université d’Évry au sein du laboratoire Analyse et Modélisation pour la Biologie et l'Environnement (LAMBE) et Mickaêl Chouquet (Groupe n+1) Où l’on entend Jérôme répondre à des questions simples : « Comment lit-on l’ADN avec un nanopore ? » et à d’autres plus complexes : « Pourquoi toute la nature est codée avec seulement 4 bases ? » Retrouvez les en Salle 01N02 et en salle polyvalente.
  • colloque-radicalisation-religieuse
    30/11/2017 Toute la journée
    La radicalisation religieuse est, depuis peu, devenue une catégorie juridique. À la suite des attentats de 2015, une véritable politique publique de prévention de la radicalisation religieuse et de « déradicalisation » a en effet émergé en France. Les rapports sur la question ne cessent de se multiplier et on observe une vigilance accrue à l’égard de la radicalisation religieuse au sein même de l’organisation administrative. Le paradoxe : le droit s’est saisi de ce fait social difficilement saisissable. La radicalisation religieuse connaît en effet de multiples définitions et tend parfois à être amalgamée à d’autres notions comme l’intégrisme religieux ou le communautarisme. Le risque est de voir de la radicalisation là où il n’y en a pas forcément et donc de restreindre certaines libertés là où il n’y a pas de danger avéré pour la société. Comment le droit appréhende-t-il la radicalisation religieuse ? Les textes et la jurisprudence ont-ils expressément intégré cette notion ou s’y réfèrent-ils de manière indirecte ? Les personnes radicalisées sont-elles considérées comme des victimes ou des coupables ? En s’intéressant à cette question, le droit ne cherche-t-il pas à influer sur les normes (sociales) de comportement ? Ce colloque tentera de répondre à ces interrogations de façon transversale, en réunissant aussi bien des juristes publicistes que privatistes.
  • 07/12/2017 16:40 - 08/12/2017 08:00

    Le plus fun serious-game regroupant des milliers d’étudiants pour développer une application informatique en une nuit !

    Les 7 et 8 décembre 2017, de 16h40 à 08h02.

    La nuit de l'info, c'est quoi ?

    La Nuit se déroule tous les ans, du premier jeudi du mois de décembre,coucher du soleil, au lever du soleil le lendemain matin. La Nuit de l’Info est une compétition nationale qui réunit étudiants, enseignants et entreprises pour travailler ensemble sur le développement d’une application web. Les participants ont la durée d'une nuit pour proposer, implémenter et packager une application Web 2.0. Durant cette nuit, des partenaires lancent des défis (par exemple : interface web la plus ergonomique, meilleure architecture du système, meilleure collaboration, etc.) aux équipes participantes, et proposent des prix pour les équipes ayant le mieux réussi. La nuit est aussi l'occasion de rencontres et discussions avec les entreprises, les ingénieurs et les chefs d'entreprises qui viennent soutenir les étudiants, voire leur donner quelques conseils pour mieux relever les défis.  
         

    Objectifs de la Nuit

    L’objectif de cette manifestation est de faire travailler ensemble les étudiants voulant participer à un défi informatique national. Ces défis portent la plupart du temps sur l’utilisation de nouvelles technologies telles que le Web 2.0, les réseaux sociaux et les technologies multimédias. Cette manifestation, outre son aspect unique et original, permet aux étudiants en informatique, mais aussi d’autres formations telles que la communication et le multimédia par exemple, de participer à un travail collectif de manière autonome autour de thématiques d’actualité. Une certaine transversalité est donc encouragée au sein des équipes pour permettre aux étudiants de concourir sur plusieurs défis connexes au défi principal, et de multiplier leurs chances de remporter un prix. Ils y rencontrent leurs enseignants dans un cadre plus convivial où l’enseignant n’est pas là pour les évaluer mais pour les aider à s’organiser face à un cahier des charges complexe, et leur permettre de mettre en application leurs connaissances informatiques et leur créativité. Pour les personnels, cette manifestation est l’occasion d’un décloisonnement très enrichissant où bonnes volontés, compétences et bonne humeur sont réunies. Par ailleurs, le soutien de partenaires donne aux défis à relever un réel intérêt pour les étudiants.

    Règles du jeu - Déroulement de la Nuit

      
    • Un sujet de développement Web Informatique (le même pour tous les participants) est élaboré par les partenaires (entreprises et académiques) de la Nuit de l'Info.
    • Les partenaires définissent également des défis, qui font l'objet de primes (chèques cadeaux, livres…).
    • Le jeudi soir, au coucher du Soleil : le sujet est dévoilé et remis aux participants par les organisateurs (les gardiens de la Nuit)
         
    • Les étudiants s'organisent en équipes (sur un ou plusieurs sites) : Dotées de moyens hight tech (postes informatiques, connexions internet, visioconférences, etc…), les équipent développent pendant toute la nuit un projet (informatique, marketing, rédactionnel…) dans une atmosphère conviviable et festive (animations, musique, repas…)
    • Dans le cadre du sujet, les équipes peuvent relever un ou plusieurs défis, proposés par des partenaires, mettant plus particulièrement l’accent sur une thématique spécifique au sein du sujet (par exemple, l’accessibilité aux personnes handicapées, l’utilisation d’un produit ou d’une technologie particulière, etc.).

      
    • Le vendredi matin, au lever du Soleil, les développements sont figés.
    • Les étudiants (et les vaillants enseignants-chercheurs-ingénieurs qui ont passé la nuit avec les étudiants) vont se reposer !
    • Le vendredi matin, (pendant que les étudiants dorment) : les jurys se réunissent sur les différents sites (un jury par défi) et évaluent les travaux réalisés/présentations des différentes équipes, afin de désigner les vainqueurs qui seront récompensés.

    Les concepts importants de la Nuit

    Un sujet commun qui donne le thème de la Nuit

    Le thème du sujet est proposé par un partenaire issu du monde associatif et à but non lucratif. Il s'agira donc d'une vraie problématique d'entreprise. Il portera sur la mise en place d'une application Web complète (stratégie marketing, contenu, apparence visuelle, moteur informatique, communication, présentation…), de sorte que des étudiants de profils complémentaires devront collaborer pour mener à bien le développement. Les outils mis à disposition seront relatifs aux technologies du web, et connus à l'avance par les équipes. Le choix des outils de développement reste libre. Le choix des outils de communication dans la limite des outils autorisés est également libre et devra être choisi par les équipes. Il s'agit donc dans la réalisation du projet de (dé)couvrir le spectre des activités nécessaires à la réalisation d'une application en ligne en équipe.

    Des défis proposés par les partenaires

      
    Les défis sont lancés par les sponsors-partenaires sur des valeurs qui leurs sont chères (esprit d’équipe, technologie, accessibilité, développement durable...) Les étudiants concourent sur les différents défis

    Des équipes d'étudiants multi-disciplinaires

    Les étudiants s'auto-organisent en équipe. Il est recommandé, mais non obligatoire que les équipes soient constituées sur au moins deux sites. Les étudiants sont fortement encouragés à former des groupes hétérogènes (différentes années, formations…). Tous les profils sont bienvenus, il faut programmer, mais aussi faire des graphiques, du HTML, rédiger du contenu, définir les messages de communication ... fabriquer les transparents pour vendre le projet au jury, il y en a pour tout le monde.

     Des présentations des projets réalisés
      Il est essentiel que les groupes préparent un site web de présentation de leur projet, site qui sera visité par le jury pour évaluer la réalisation. Les logiciels devront également être accessibles à distance. Chaque défi sera jugé selon ses propres modalités ; les équipes devront veiller à bien respecter les spécificités de chaque défi (type de présentation, de document à fournir, de logiciels …)

     Des jurys qui récompensent
    Les jurys seront établis par les partenaires en fonction des défis