Une « Marianne d’Or » pour Ismaël M’BAYE

Créée en 1984 par Edgar FAURE, la « Marianne d’Or » récompense chaque année la culture civique et citoyenne, sous une dizaine d’aspects (devoir de mémoire, tradition, culture, etc.). Longtemps réservée aux élus, cette récompense s’est récemment ouverte aux associations.

C’est ainsi que cette promotion « 2016 Année de la Marseillaise » a récompensé de sa « Marianne d’or de la Citoyenneté » Ismaël M’BAYE, doctorant et ATER* à l’Université d’Évry, pour les actions conduites par l’association « Expressions de France » qu’il préside, créée avec d’autres collaborateurs parlementaires au lendemain des attentats de janvier 2015.

Photo groupe

Ismaël M’BAYE (au centre) accompagné de ses étudiants de l’association « Paroles d’étudiants » lors du cocktail de célébration au Sénat, le mercredi 28 septembre 2016.

Ismaël M'BayeINTERVIEW. Ismaël M’BAYE

Vous avez créé « Expressions de France » au lendemain des attentats de janvier 2015. Comment s’est construite cette association ?

Comme tout le monde, j’ai été extrêmement choqué par ces attentats alors en tant qu’enseignant j’ai choisi d’ouvrir le débat avec mes étudiants. Être ou ne pas être Charlie n’était pas la question, mais il importait de remettre le droit au centre du débat car certains évoquaient le prétexte des offenses religieuses commises par Charlie Hebdo comme justification. Ceux-là m’ont fait part de leur plus large sentiment d’exclusion, de leur frustration de se sentir inaudibles et écartés des institutions et de leurs représentants.

En tant que collaborateur parlementaire au Sénat, j’étais en mesure de faire remonter leur parole auprès des institutions et de nos représentants mais il fallait agir dans un cadre légal. C’est ainsi qu’est né le projet de l’association « Expressions de France ».

Qui se retrouve dans cette association ?

Au départ, l’association devait s’appeler « La France inaudible et invisible ». Mais très vite je me suis aperçu que le sentiment d’exclusion touche des personnes de toutes les catégories sociales, de toutes les origines et religions, de banlieue comme du monde rural.

Il fallait donc permettre à toutes ces personnes de participer  au débat public, en s’impliquant concrètement dans les affaires de la cité, et ce sans pour autant s’encarter dans un parti politique.


Quelle est l’implication de vos étudiants au sein de « Expression de France » ?

« Expressions de France » est née notamment de nos échanges. Parallèlement ils ont créé une association étudiante, « Paroles d’étudiants », dans le cadre de laquelle ils écrivent des articles pour leur blog, organisent des débats et me soumettent des idées afin que je puisse les faire remonter directement auprès de nos représentants.

Enfin, ils participeront à l’élaboration du magazine trimestriel « Expressions de France » dans lequel « Paroles d’étudiants » publiera des articles de fond et d’analyse. Son 1er numéro est prévu pour les premiers mois de 2017.


Que vient récompenser la « Marianne d’Or de la Citoyenneté » ?

La « Marianne d’Or » est un prix national qui reconnait notre investissement pour la citoyenneté et notre dimension multiculturelle, intergénérationnelle, pluridisciplinaire et notre travail pour la fraternité, la mise en œuvre du civisme et du devoir civique. Cette « Marianne d’Or » récompense aussi le caractère concret de nos actions : mise en œuvre de colloques, interventions dans la réserve citoyenne de l’Education Nationale notamment auprès des collégiens et des lycéens.

La soutenance de thèse d’Ismaël M’BAYE, réalisée sous la codirection de François COLLY, professeur émérite en droit, est prévue pour l’année 2016-17. Elle porte sur « Le choix du bicamérisme dans les États de l’Afrique sub-saharienne ».

* Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche

 

Alexandre MareyAlexandre MAREY est le Président de l’association étudiante évryenne « Paroles d’étudiants », qui œuvre en partenariat avec « Expression de France ».

 

 

« Notre principale activité consiste en la rédaction de notes et d’articles sur des sujets divers diffusés sur notre blog que chaque auteur est libre d’aborder selon le thème et l’angle de son choix, dans le respect de la loi. En 2016, nous avons par ailleurs organisé un débat sur le terrorisme, tristement d’actualité.

Les prochains objectifs vont viser à démocratiser l’association en organisant plus d’événements et en développant les micros-trottoirs ainsi que les interviews pour recueillir l’opinion des citoyens.

L’étroit partenariat avec l’association « Expressions de France » nous permet d’une part d’augmenter notre visibilité et notre audience, et d’autre part de mettre un pied dans les institutions et de commencer à nous constituer en réseau. »

Consulter la page Facebook de « Paroles d’étudiants »

 

Sénat

Cour intérieure du Sénat lors du cocktail de célébration, le mercredi 28 septembre 2016.


1 Commentaire
  1. Kelly 27 octobre 2016 à 14 h 42 min - Répondre

    Félicitations Mr M’Baye !!!!

Envoyer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.