Des avancées en génomique

L’équipe de Phil Holliger (MRC, Cambridge, UK), en collaboration avec Piet Herdewijn de l’iSSB (CNRS, Genopole, Evry), vient de créer des acides nucléiques artificiels appelés XNA, capables d’activité enzymatique proche de celle de certains ARN.

Ces travaux, publiés en décembre dernier dans Nature, fournissent des indices sur les phénomènes à l’origine de la vie sur terre, et permettent également d’envisager le développement de nouvelles thérapeutiques prometteuses chez l’homme.


Envoyer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.